Eau et changement climatique : une préoccupation majeure pour les Français

C’est ce que révèle le baromètre 2015 des agences de l’eau, de l’Onema et du Ministère sur la perception des français sur la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques

Depuis 2011, les agences de l’eau, l’Office National de l’Eau et des Milieux aquatiques (Onema) et le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie recueillent l’avis du grand public sur les enjeux et les politiques de gestion de l’eau. Ainsi l’opinion des Français, au fil des éditions de ce baromètre, constitue un indicateur indispensable pour les acteurs publics de la politique de l’eau, dans la perspective de reconquête du bon état des eaux.

Pour cette édition 2015, si la qualité de l’eau potable reste la préoccupation environnementale première des Français, ceux-ci s’inquiètent de plus en plus du changement climatique et de la perte de biodiversité : ils sont 91 % -et notamment les jeunes- à considérer ainsi que le changement climatique a un impact important sur la faune et la flore aquatiques, et pour plus de 80 % d’entre eux, sur la fréquence des sécheresses, les risques d’inondations, l’érosion du littoral, et la qualité des rivières, lacs et nappes d’eau souterraines…

En savoir plus sur les résultats du baromètre 2015

- Lire le communiqué de presse (1er décembre 2015)
- Les Français et l’eau, découvrez l’infographie
- L’analyse commentée des résultats mise en perspective par rapport aux éditions 2011 et 2013
- Le détail des résultats question par question

Flux Rss