akhmouchAziza AKHMOUCH dirige le Programme sur la Gouvernance de l’Eau de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Économiques (OCDE). Son rôle consiste à conseiller les gouvernements sur l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de l’eau sur la base d’analyses économiques, de dialogues de politiques publiques, et de comparaisons internationales. Elle est à l’origine d’une réflexion profonde de l’OCDE sur les principaux obstacles de « gouvernance » dans les processus de réforme dans le secteur de l’eau, qui a donné lieu à la publication de nombreux rapports et recommandations à l’intention des décideurs. En particulier, la question de la fragmentation institutionnelle et de l’articulation des rôles et responsabilités entre domaines de politiques et niveaux de gouvernement a fait l’objet d’une étude comparative entre 17 pays de l’OCDE dont la France (2011), et 13 pays d’Amérique latine (2012).

Aziza Akhmouch est également à l’origine des travaux de l’OCDE sur le dialogue avec les parties prenantes, la gouvernance de l’eau dans les villes, l’intégrité et la transparence des politiques de l’eau. Aziza Akhmouch a initié et coordonné de nombreux rapports-pays en appui aux réformes de l’eau au Mexique (2013), en Italie (2013), aux Pays-Bas (2014) et au Brésil (2015). Elle a également contribué aux analyses de l’OCDE sur la gouvernance de l’eau en Tunisie et en Jordanie (2014).

Aziza Akhmouch est fondatrice de l’Initiative de l’OCDE sur la Gouvernance de l’Eau, un réseau pluri-acteurs qui se réunit tous les 6 mois dans le cadre d’un forum de dialogue pour échanger les bonnes pratiques en matière de politique de l’eau. Elle travaille actuellement à l’élaboration de « Principes de l’OCDE sur la Gouvernance de l’Eau » et à la préparation d’indicateurs de gouvernance de l’eau destinés à guider l’action publique dans ce domaine.

Aziza Akhmouch est titulaire d’un Doctorat et DEA de l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris VIII) et d’un DESS Affaires Internationales (Université Paris-Dauphine).


BARBUT_photo-pMonique BARBUT, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la Désertification (CNULCD), a plus de 30 années d’expérience dans le développement durable, la diplomatie internationale, la gouvernance et la finance. De 2006 à 2012, elle fut la directrice générale et présidente du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et vice-présidente à la Banque mondiale.
De 2003 à 2006, elle a été directrice au Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE), en charge des programmes « technologie, climat et économie verte ». Avant cela, Monique Barbut a effectué un éminent parcours dans le service public français, dont une longue partie à des postes variés au sein de la banque de développement de la France, l’Agence Française de Développement (AFD), principale agence française dédiée à l’aide aux pays étrangers.

 

 


notaro-photoNicola NOTARO est avocat, titulaire d’une maîtrise de droit européen (Bruges) et d’un doctorat en droit de l’environnement (Londres).

Il est chef adjoint de l’Unité eau à la DG Environnement de la Commission européenne (CE) et professeur invité de droit européen de l’environnement au Collège d’Europe à Bruges.
Il a auparavant travaillé comme conseiller juridique, puis chef d’équipe pour les négociations internationales sur le climat de la DG Environnement.
Il a donné des conférences et publié de nombreux ouvrages dans le domaine du droit de l’environnement dans les universités de Maastricht, Londres, Collège d’Europe de Bruges, Montréal, Aarhus, Lille, Milan, Bruxelles VUB, etc.

 


Bernard BARRAQUÉ est un ingénieur civil français diplômé d’une maîtrise d’urbanisme à l’Université de Harvard et d’un doctorat dans les questions socio-économiques urbaines (Université de Paris). Il est directeur de recherches émérite au Centre national de la recherche scientifique, spécifiquement sur les ressources en eau ainsi que les services publics. Son laboratoire, le CIRED (Centre international de Recherche sur l’Environnement et le Développement), est rattaché à Paris-Tech.
Bernard Barraqué a coordonné un important programme de recherches sur la durabilité des services d’eau dans les villes françaises, avec une ouverture sur l’Europe, les États-Unis et l’Australie. http://eau3e.hypotheses.org
Dernier ouvrage publié : « Urban Water Conflicts » (UNESCO-IHP /Taylor & Francis, 2012).

 

 


forguesWilfrid FORGUES a connu la pratique du canoë kayak en famille en parcourant les multiples rivières pyrénéennes françaises et espagnoles. Ce n’est qu’à l’adolescence qu’il va en devenir un champion confirmé avec son ami Frank Adisson. Après 15 ans de carrière sportive couronnée de 3 titres de champion du monde et deux médailles olympiques dont une en or à Atlanta, Wilfrid Forgues s’est rapidement mis dans l’ambiance bénévole en devenant président du Comité Régional de canoë kayak au service d’une pratique éco-responsable.
Il a initié le Label Cool de Source qui prône le respect et l’éducation de l’environnement au travers de la pratique ludique.
Diplômé d’une MIAGe (master d’informatique) et d’un DEA, il a d’abord travaillé dans le groupe France-Télécom avant d’être aidé par ce dernier à monter son entreprise dans la réalisation de logiciels pour les médias. Fusionnée à Media & Broadcast Technologie, il en est aujourd’hui le directeur technique.
Ses engagements et expériences diverses (engagement dans le mouvement sportif, régional, national et international, président du conseil d’administration du Creps de Toulouse, président de l’ONG « du Flocon à la vague »), lui donnent une vision pragmatique des problèmes et de leur éventuelles solutions. Il défend la prise de conscience quant aux problèmes liés à l’eau et à la défense des rivières dans un concept « amont aval » (le contrôle des pollutions à la base est à la portée de tout le monde, le nettoyage a posteriori étant plus délicat et coûteux).
Entouré d’amis champions et artistes, il porte le message à qui voudra bien l’entendre dans un but pédagogique car comme il dit « la meilleure des forces vient de l’envie et non de la contrainte, et pour avoir envie, il faut déjà connaître ».


jouye de grandmaison_photoProfesseur de Biologie-Géologie (SVT), Madeleine JOUYE DE GRANDMAISON a successivement été Vice-Présidente du Conseil Régional de la Martinique de 1983 à 2010 en charge de la Culture et de l’Environnement, Présidente du Comité de Bassin de la Martinique de 1996 à 2010, Présidente du Comité Martiniquais du Tourisme de 2003 à 2010, Présidente du Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) de 2004 à 2007, Députée Européenne de 2007 à 2009 (mandature 2004-2009). Elle honore de nombreux engagements associatifs et militants.

 

 

 


LEBORGNE_0047Lionel LE BORGNE, militant de la confédération Syndicale des Familles depuis 1980, se spécialise sur la problématique du logement et des charges.
Il est président de l’UDAF des Côtes d’Armor depuis 2000 et contribue ainsi à la sensibilisation au développement durable. En 2006 il devient administrateur UNAF en charge de l’eau et de l’animation des représentants familiaux dans les comités de bassins. Depuis 2013, il est membre du comité de bassin Loire-Bretagne au titre du CESER de Bretagne.

 

 

 


LEMAY sans lunettesAncien directeur fiabilité ROQUETTE* Europe, Patrick LEMAY y a exercé pendant 40 ans en tant que directeur Production, Directeur de l’usine de Vecquemont, directeur environnement sécurité sûreté du groupe mondial.
Il est par ailleurs Vice-Président du comité de bassin et du conseil d’administration de l’agence de l’eau Artois-Picardie, Vice-Président de la FENARIVE, Président de l’association des industriels du Nord Pas-de-Calais utilisateurs d’eau.

* Le groupe ROQUETTE est l’un des leaders mondiaux des produits amylacés issus des matières premières agricoles : blé, maïs, pomme-de-terre féculière, pois protéagineux.

 

 


LEPELTIER-photoSerge LEPELTIER a exercé des activités professionnelles dans le secteur des vins, du bâtiment et des travaux publics (1979-1993). Ses responsabilités politiques (1993-2014) l’ont mené vers des mandats de Maire, Député, Sénateur, Ministre de l’Écologie et du Développement Durable.
Il a été Ambassadeur en charge des négociations sur le changement climatique (2011-2012), Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne (2008-2014), Président de l’Académie de l’Eau (depuis décembre 2013).

 

 

 


roche_pierre-alainPierre-Alain ROCHE, IGPEF, est actuellement membre du CGEDD (animateur du collège « eau » et membre de l’autorité environnementale). Il enseigne à Ponts-Paristech et à l’École Polytechnique l’hydrologie et la gestion des ressources en eau.
Président de l’ASTEE, il est membre du bureau du Partenariat français pour l’eau, de l’académie de l’eau et du conseil d’administration du conseil mondial de l’eau.
Il est l’auteur ou le coauteur de divers ouvrages (récemment : « Hydrologie quantitative », chez Springer, avec Jacques Miquel et Éric Gaume, en 2012 et « Peurs et plaisirs de l’eau », codirigé avec Bernard Barraqué, chez Hermann, 2011) et de nombreux articles dans le domaine de l’eau.
Il a été successivement chercheur au BRGM, puis chef de bureau et sous-directeur au ministère de l’environnement, période où il a simultanément participé à la création du CERGRENE, laboratoire de recherche de l’ENPC sur l’environnement, devenu aujourd’hui LEESU. Puis il a été DDE adjoint de Gironde, DDE de l’Aube et DRDE de Picardie, avant d’exercer sept ans la direction générale de l’agence de l’eau Seine-Normandie. Il a ensuite été notamment directeur des transports routiers, maritimes et fluviaux au ministère en charge des transports, puis cinq ans DGA « aménagement du territoire » en collectivité locale.


 

RousseauPrésident de France Nature Environnement de 1999 à 2004, responsable de la politique de l’eau de la fédération nationale depuis la création du réseau eau en 1996, Bernard ROUSSEAU milite depuis près de quarante ans à l’échelle locale, régionale et nationale.
Animateur du combat pour une Loire Vivante dans les années 80-90, il est membre du Comité National de l’Eau, administrateur de l’ONEMA et de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne. Il est également vice-président de Nature Centre, fédération régionale des associations de protection de la nature et de l’environnement.
Il est également rédacteur en chef de la Lettre Eau, publication trimestrielle du réseau eau de France Nature Environnement dédiée aux problèmes environnementaux liés à l’eau et aux milieux aquatiques.


bauer_photoGilbert BAUER est Docteur Ingénieur en Chimie mais également diplômé d’une part, de l’Institut Statistique de l’Université de Paris et d’Études Supérieures de Pollution et Nuisances d’autre part.
Il a débuté sa carrière professionnelle en tant que chercheur en neurochimie au CNRS puis il a quitté cet organisme pour l’industrie en passant par diverses fonctions de recherche & développement, de production et de direction de sites.
Il a rejoint le Comité de Direction des Brasseries Kronenbourg en charge de la Direction Technique et du Pôle de Compétence Bière du Groupe Danone. Son parcours dans le domaine de la Brasserie et des Boissons s’est achevé par une fonction de Directeur Technique Corporate du Groupe Ecossais Scottish & Newcastle.
Gilbert BAUER s’implique depuis de nombreuses années au titre de la gouvernance de la politique de l’eau en assumant en particulier les fonctions de Vice-Président du Comité de Bassin Rhin-Meuse, de Vice-Président du Conseil d’Administration de l’Agence de l’eau et Président de la Commission Planification. Il a été conforté dans ses fonctions lors du dernier renouvellement des instances de bassin en juillet 2014.


chevassusBernard CHEVASSUS-AU-LOUIS, normalien biologiste, docteur en sciences, est inspecteur général de l’Agriculture et membre du CGAAER (Conseil général de l’agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux). Il préside actuellement l’OQUALI (Observatoire de la qualité de l’alimentation) et le Conseil d’orientation stratégique d’Agreenium (Consortium de recherche et formation agronomique). Il a réalisé sa carrière de recherche à l’INRA dans le domaine de l’aquaculture et a été directeur général de cet organisme. Il a été président du Muséum national d’histoire naturelle et président du Conseil d’administration de l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments). Il a également été vice-président de la CGB (Commission du Génie Biomoléculaire), président du conseil scientifique du CIRAD, président du Conseil scientifique de l’agence de l’eau Seine-Normandie. Il a présidé le groupe de travail du Centre d’analyse stratégique sur la valeur économique de la biodiversité. Il a récemment publié « La biodiversité, c’est maintenant » aux éditions de l’Aube. Il est membre des académies françaises des technologies et de l’eau et de l’académie royale de Belgique.


 

Flajolet_AndreAndré FLAJOLET fut professeur de philosophie. Son parcours politique le conduira à être conseiller général de 1985 à 2001, maire de Saint-Venant depuis 1989 et conseiller régional depuis 1992.
En 2002, il est élu député de la 9ème circonscription du Pas de Calais, réélu en 2007. Pendant ces dix ans à l’Assemblée Nationale, membre de la commission développement durable, il sera rapporteur de la loi portant traduction de la DCE en droit français, puis rapporteur de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques en 2006.
Sur son territoire local, il sera président fondateur de la commission locale de l’eau (CLE) du SAGE de la Lys et président fondateur de l’EPTB Sage Lys comme outil opérationnel des travaux proposés par la CLE.
Au niveau national, André FLAJOLET présidera le CNE (Comité National de l’Eau) et portera le message de la France au Forum Mondial de l’Eau à Marseille.
Il vient d’être élu président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau Artois Picardie.


HendersonSuisse-Canadien, Philippe HENDERSON est actuellement étudiant en Économie Politique à l’Université de Fribourg en Suisse. Engagé au niveau politique et social, il est membre de nombreuses organisations de jeunesse, dont la Commission de Jeunes du Canton de Vaud (CdJV), la filiale AISEC de l’Université de Fribourg et le Parlement Européen de la Jeunesse pour l’Eau (PEJE). En tant que président du parlement, Philippe Henderson assure la promotion et l’échange des idées de la jeunesse pour l’eau au niveau politique et social ainsi que de la coordination de projets de sensibilisation de la population à propos de l’eau à travers l’Europe. Il s’intéresse d’une part à la gestion et la distribution de l’eau et les conflits qui en surviennent, et d’autre part à l’accès à l’eau comme droit humain fondamental.

 

 


SONY DSCChristiane LAMBERT a été Présidente du CCJA de Massiac (1981-1984) puis vice-présidente du CDJA du Cantal (1982-1988). Elle a été la première présidente du CRJA Auvergne en 1986.
Première femme président du CNJA (1994-1998), son action a été marquée par la Charte Nationale pour l’installation, déclinée ensuite dans les départements, la concrétisation de la multifonctionnalité et l’ouverture aux préoccupations territoriales et environnementales.
Elle a été Présidente de la FDSEA du Maine-et-Loire de 2001 à 2011. Depuis 2001, elle est Secrétaire générale de la FRSEA des Pays de Loire et membre du bureau Chambre d’Agriculture.
Administratrice de la FNSEA depuis mars 2002, membre du Bureau depuis 2005, elle est Première Vice-présidente depuis avril 2011, Vice-présidente de la Commission Environnement, Présidente de la Commission Chaîne alimentaire et responsable du Pôle Croissance durable et Société.
Christiane LAMBERT a été présidente du réseau FARRE (Forum de l’Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environnement) de 1999 à 2005. Elle préside le fonds de formation continue, VIVEA. Elle est également vice-présidente de l’IFOCAP (Institut de Formation des Cadres Paysans), membre du Haut Conseil de la Coopération Agricole et de la section Agriculture et Alimentation du CESE.


launayJean LAUNAY est Député de la deuxième circonscription du Lot depuis 1998, membre de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale. Après avoir été rapporteur spécial « Pouvoirs Publics » de 2007 à 2012, il est, depuis les dernières élections législatives, rapporteur spécial « Budget opérationnel de la défense ».
Président du Comité National de l’Eau depuis le 24 octobre 2012, Jean LAUNAY est également membre du Cercle Français de l’Eau.
Il est membre du Comité de bassin Adour-Garonne et du Conseil d’Administration de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne depuis septembre 2005.
Maire de Bretenoux de 1989 à 2014, il a également été Président du Syndicat Mixte d’Aménagement et de Gestion de l’Eau du Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise jusqu’en 2012.
Jean LAUNAY a également été Auditeur de la 2ème promotion du Cycle des Hautes Etudes pour le Développement Economique et de la 65ème promotion de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale.


 

de perthuis_IMG_2135Christian DE PERTHUIS est professeur d’Économie à l’université Paris-Dauphine, en charge de la Chaire économie du climat. Il a occupé des fonctions de direction dans deux instituts de prévisions macroéconomiques et sectoriels : Rexecode et le BIPE. Il a ensuite rejoint la Caisse des Dépôts où il a animé la Mission climat de 2004 à 2008. Depuis 2004, il axe ses recherches sur l’économie du changement climatique et la croissance verte. Auteur de nombreux articles et ouvrages, il est co-auteur de « Le Capital Vert » publié le 26 septembre 2013 aux éditions Odile Jacob.

 


 

Saddier

Martial SADDIER est actuellement Maire de Bonneville, député de la 3ème circonscription de Haute-Savoie, Président de l’ADM74 (élu le 7 juillet 2014), Vice-président de l’Association des Maires de France (AMF), membre du comité directeur de l’ANEM (Association Nationale des Élus de la Montagne), Président de l’ANROC (Association Nationale des Régies de service public et des Organismes constitués par les Collectivités locales ou avec leur participation), Président du Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arve et de ses Abords (SM3A), Président du Conseil de surveillance du CHAL (Centre Hospitalier Alpes Léman).
Il a été Membre de la Commission des affaires économiques puis membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire dès sa création le 1er juillet 2009.