Les leviers d’action des agences de l’eau pour la gestion durable de l’eau

Pour atteindre ces résultats de gestion durable de l’eau, les agences de l’eau disposent d’instruments économiques (redevances et subventions).

Les redevances des agences de l’eau, 1,8 milliard d’euros par an, sont des recettes fiscales environnementales perçues auprès des usagers de l’eau (consommateurs, activités économiques) en application des principes de prévention et de réparation des dommages à l’environnement, mutualisées au titre de la solidarité de bassin.

La majeure partie des redevances est perçue via la facture d’eau des abonnés domestiques. En effet, chaque habitant contribue individuellement à cette action au service de l’intérêt commun et de l’environnement au travers du prix de l’eau.

Grâce à ces redevances, les agences de l’eau peuvent ensuite apporter, dans le cadre de leur programme d’intervention des concours financiers (subventions, prêts) aux personnes publiques ou privées qui réalisent des actions ou projets d’intérêt commun au bassin ayant pour finalité la gestion équilibrée des ressources en eau.

Appelées à des résultats (le bon état des eaux), les agences de l’eau favorisent l’optimisation environnementale de leurs interventions (aides) en sélectionnant l’efficacité des projets sur les milieux aquatiques, en privilégiant l’action préventive, en travaillant en complémentarité de l’action réglementaire (police de l’eau), de l’action locale et territoriale (contractualisation).